au delà de la syndication

Ce qui circule sur les réseaux n’est plus alors uniquement de « l’information »,au sens médiatique du terme, mais de l’activité et de la subjectivité, des savoirs et et de la communauté.”

“De cette façon la syndication devient un moyen concret et puissant pour produire de la communication directement à partir de l’activité même de communautés, de mouvement ou de groupes, qu’il s’agisse de développeurs et utilisateurs de logiciels libres qui veulent suivre les dernières contributions ou discussions en cours, ou d’activistes qui construise leur propre réseau de diffusion de données.”

“C’est donc bien un nouveau modèle de média qui est en train de se constituer avec ce mécanisme capillaire de production et de circulation de l’information et des savoirs. Un modèle où la globalité des réseaux se combine avec la reconquête d’une certaines intimité, d’une proximité qui fait tant défaut au modèle des médias tout court. Un modèle post-média où l’information se fait nomade, auto-organisée en flux autonome, circulante entre les supports et les espaces de publication et de réception.”

Aris Papatheodorou

A lire Syndication, information nomade et médias intimes.

Leave a Reply