“rouge” par hamidal lekter

Cette semaine la déclinaison de couleurs en poèmes par Hamidal Lekter continue avec “ROUGE”

“Aujourd’hui lorsque l’homme « voit rouge » c’est qu’il saigne de l’intérieur. Le rouge inspire la mort car couleur du sang et de la chair, du combat dans l’arène, de la violence ou des passions extrêmes. Le rapport à la guerre construit notre perception d’un rouge trop souvent mauvais, enflammé, sanguinaire et plein de haine. Même s’il est parfois passionnel et que, par le coeur il a imagé l’amour, à force de voir le sang couler en fontaines l’homme, a fait de lui l’associé du diable. Il représente souffrances misères et oppressions ; raisons essentielles à des révoltes sanglantes. La prédominance d’une couleur qui monte parallèlement à la violence ; la violence d’une couleur dans sa prédominance. Une vision tellement ancrée en chacun de nous, que l’on ignore si l’humanité quittera un jour, cette image d’un rouge à feu et à sang.

Et c’est ainsi que nous avons vu le rouge de la chair de nos frères,
Des larmes de sang du Christ et de la guerre,
Rouge de la colère d’un monde plein de couleurs,
D’un triste songe noir dans le sommeil d’un Khmer,
De la fin d’une histoire…
.. D’une nuit sans réveil, sans âme et sans espoir.”

Hamid

Leave a Reply