bush – sarkozy: mme idologie, mmes mthodes, mmes checs

Nicolas Sarkozy défend les mêmes orientations politiques que George W. Bush: réduction des libertés au nom de la sécurité, accroissement de la répression policière, exaltation du patriotisme, communautarisme et discrimination positive, ultra-libéralisme économique, et retour de la religion dans la politique. Et lorsque Nicolas Sarkozy aura abattu toutes ses cartes, il prônera comme Bush une politique étrangère basée sur la guerre.Comme Bush, Nicolas Sarkozy a une vision du monde totalement binaire, dans laquelle les choses ne peuvent être que noires ou blanches, bonnes ou mauvaises. Cette logique ne laisse aucune place au dialogue ou à la concertation, toute opposition étant définie comme représentant “le mal”.

Nicolas Sarkozy utilise les mêmes méthodes de propagande et de manipulation que Bush: instrumentalisation de la peur, populisme, discours basés sur un nombre très réduit d’idées simples mais martelées des centaines de fois, conformément au principe énoncé par Goebbels, ministre de la propagande d’Hitler: “Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croieront”.

Comme Bush, Nicolas Sarkozy s’imagine que les imbéciles et les incultes sont majoritaires parmi les électeurs, et que celui qui peut réunir leurs suffrages est assuré d’être élu. Et pour obtenir l’adhésion de cette majorité, les idées simples sont plus efficaces que les arguments complexes.

Mais le simplisme de Bush et de Sarkozy est aussi la conséquence de leur esprit limité. Pour résoudre un “problème”, l’un comme l’autre ont pour méthode d’adopter la solution qui apparaît comme la plus simple, la plus rapide, et à première vue la plus efficace, en ne prenant en compte aucune des conséquences de leur action en dehors du problème visé. Ainsi, l’objectif défini par Bush était de prendre le contrôle du pétrole irakien et de démontrer la puissance militaire américaine contre tous les pays qui oseraient s’opposer à eux. Les “solutions” les plus expéditives ont été choisies: invasion militaire de l’Irak, et pratique généralisée de la torture. Mais Bush a superbement ignoré les conséquences sur d’autres domaines tels que le respect du droit international et des droits de l’homme, ainsi que le coût humain, diplomatique et financier de la guerre en Irak.
La source et suite de l’ article sur www.syti.net-l’axe Bush Sarkozy et demain dans les links alter-nativa. L’ AXE BUSH- SARKOZY

Leave a Reply