Communiqué action en justice

COMMUNIQUE DE L’ASSOCIATION DIVERSCITES

PROPOS RACISTES DU PRESIDENT SARKOZY A DAKAR

“Le 26 Juillet 2007, à la faveur d’une visite de travail au Sénégal, Monsieur Nicolas SARKOZY, Président de la République Française, a tenu, face à la Jeunesse estudiantine, à l’Université CHEIKH ANTA DIOP de Dakar, un discours qui sera de triste mémoire, tant son contenu est impertinent et, à la limite, injurieux pour le peuple africain, pour la France et pour les militants des droits de l’homme.

Conspué par les étudiants sénégalais, le Président Sarkozy a rompu avec toute la tradition humaniste française en dressant le profil psychologique de l’Africain: “Le drame de l’Afrique c’est que l’homme africain n’est pas encore rentré dans l’histoire…a besoin de croire plutôt que de comprendre, de ressentir plutôt que de raisonner…Jamais il ne s’élance vers l’avenir…Jamais il ne lui vient à l’idée de sortir de la répétition pour s’inventer un destin…Dans cet univers où la nature commande tout, l’homme reste immobile au milieu d’un ordre immuable où tout est écrit d’avance…Il n’y a de place ni pour l’aventure humaine, ni pour l’idée de progrès…La réalité de l’Afrique, c’est celle d’un grand continent qui a tout pour réussir et qui ne réussit pas parce qu’il n’arrive pas à se libérer de ses mythes »

Défendant l’idée d’une nation décomplexée, dans une vision frivole et exotique du continent, le Président Sarkozy a dépassé de loin les thèses Lepénistes en mettant la tragédie économique de l’Afrique sur le dos d’une spécificité ethnique, à la fois génétique et culturelle des africains.

En prétendant s’autoriser d’une sincérité intime et d’une authenticité de départ, Monsieur Sarkozy s’est livrée , avec fourberie, à une casse en règle de tout l’humanisme français mais aussi de toutes les connaissances acquises ces 50 dernières années des échanges scientifiques, culturelles et économiques.

L’association DiversCités a décidé de porter plainte auprès du tribunal correctionnel de Bordeaux pour provocation à la discrimination, à la haine, et à la violence raciale. Avec Maître Gérard Boulanger, de la ligue des droits de l’homme, sera aussi déposé un recours devant la Cour Européenne des droits des l’homme.

L’association DiversCités invite tous les citoyens et résidents français ou à l’étranger à porter plainte en se rendant au commissariat de police ou la gendarmerie de leur domicile pour faire cesser cette arrogance dont les conséquences seront dommageables pour l’entente entre les peuples…”

Source et suite de l’article sur www.diverscites.org

Leave a Reply