Revue de presse 12 Nov. 2008

Élection d’Obama : la France choquée
La France a réservé un accueil glacial à l’élection de Barack Obama. Outre les remerciements d’usage, le président de la République Nicolas Sarkozy s’est inquiété de la régression historique survenue aux Etats-Unis : “Barack Obama n’est pas assez entré dans l’histoire. L’homme noir, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l’idéal de vie est d’être en harmonie avec la nature, ne connaît que l’éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles. Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n’y a de place ni pour l’aventure humaine, ni pour l’idée de progrès.(…) Jamais Obama ne s’élance vers l’avenir. Jamais il ne lui vient à l’idée de sortir de la répétition pour s’inventer un destin.” Selon le chef de l’Etat, le nouveau président américain n’a pas la stature de son prédecesseur. Et en privé, il s’interroge sur les mécanismes populistes qui ont pu aboutir à l’élection de ce “géant noir qui fait peur à tout le monde”.
Source et suite de l’article sur http://onsefechier-anatic6.blogspot.com

Et si on profitait de la crise pour s’arrêter et réfléchir ?
Samedi 29 novembre 2008 – Journée internationale sans achat 2008
À tous les tartufes qui vont nous dire : « Vous n’avez pas honte d’appeler à une Journée sans achat alors que le monde est en crise ? », nous rappelons que le plus sûr moyen d’aggraver la crise est de continuer dans la fuite en avant du consumérisme sans être capables de s’arrêter pour réfléchir.
La société de consommation est aveugle, il n’y a pas de croissance et de développement économique infinis possibles sur une planète dont les ressources sont limitées.
Nous extrayons aujourd’hui deux fois trop de ressources fossiles, et nous émettons dans l’atmosphère plus de deux fois plus de gaz carbonique que la planète ne peut en absorber. La biodiversité s’effondre.
C’est aujourd’hui que l’extraction du pétrole entre en déclin. La société de consommation engendre un pillage et l’injustice : 20 % de la population de la planète, les pays riches, consomment plus de 80 % des ressources planétaires.
Notre niveau de consommation a un coût : l’esclavage économique de populations entières.
La société de consommation est mortifère, elle réduit l’humain à n’être qu’un agent économique : producteur-consommateur.
Source et suite de l’article sur www.casseursdepub.org


Marijuana : les grands espoirs de la recherche médicale
Cet été, des chercheurs britanniques et italiens ont découvert que des molécules de marijuana peuvent détruire un staphylocoque doré résistant à la méticilline (MRSA), qui a récemment infecté sept bébés et quatre employés d’une maternité de Yonkers (Etat de New York), faisant ressurgir le spectre d’une épidémie dans les écoles, ou dans les lieux où elle se développe habituellement, les hôpitaux et les crèches.
Rien ne s’oppose, en théorie, à ce que des composés dérivés du cannabis soient un jour utilisés dans des crèmes pour les patients atteints de MRSA ou d’autres infections résistant aux antibiotiques.
Source et suite de l’article sur www.rue89.com

Leave a Reply