Hommage à Miriam Makeba

“Une grande voix a disparu dimanche soir. Et elle est partie en beauté, comme elle a vécu, dans l’engagement en faveur de causes universelles. Miriam Makeba, la “Mama Africa”, la “mère de l’Afrique” comme elle avait été surnommée, a succombé dimanche soir à une attaque cardiaque à l’age de 76 ans, immédiatement après avoir chanté à un concert, à Naples, en faveur de l’écrivain italien menacé par la mafia, Roberto Saviano, l’auteur de “Gomora.

La chanteuse sud-africaine, universellement connue pour son tube “Pata Pata”, a longtemps incarné l’engagement contre l’apartheid, le système de discrimination raciale institutionalisée mis en place dans son pays à partir de 1948. Elle a payé son engagement de 31 ans d’exil, auquel elle n’a mis fin qu’à la libération de Nelson Mandela en 1990…
[ses chansons sont] un mix de jazz et de ryhtmes africains”. Source et suite de l’artcle sur www.rue89.com

Leave a Reply