Les concerts evenements de cette fin de semaine: Richard Bona, Franck Biyong, Free Hole Negro

Vendredi 23 janvier
Steve Gadd, Richard Bona et Sylvain Luc

20h45 – 13 à 28 €

Ce trio aux allures de rencontre du troisième type devrait ravir les amateurs du jazz éclaté.
A plus de soixante ans, mon premier est une des icônes de la batterie, plus de six cents albums au compteur, un monstre de technique aussi à l’aise du côté du jazz pyrotechnique qu’auprès des plus grands chanteurs. A peine plus de quarante ans, mais déjà une carrière au sommet du toit du monde pour mon deuxième, surdoué de la basse éclectique qui s’est affirmé depuis l’an 2000 comme un chanteur au phrasé onirique. Quant à mon troisième, il fait aussi partie de ces quadragénaires biberonnés à tous les jazz, un as de la six-cordes dont la vélocité sur le manche n’est plus à démontrer. Mon tout forme donc un sacré triangle tricontinental entre les Etats-Unis, le Cameroun et la France. Autrement dit, un tiercé gagnant qui devrait donner toute sa démesure sur scène, terrain de jeux et d’échanges qu’affectionnent tout particulièrement ces partenaires d’un vendredi soir pas tout à fait comme les autres.

Théâtre du Vésinet (78)
Tél. 01 30 15 66 00

Ils seront le 24/01 à Nimes, le 06/02 à Aulnay s/ Bois et le 07/02 à Villacoublay


Free Hole Negro
Vendredi 23 janvier 2009

20h30 – 19,50 €

Free Hole Negro, un groupe explosif de 10 musiciens est né à Cuba en 1999, développant l’influence et l’esprit de la musique alternative de la Havane au point de créer leur propre style : le Free Hop !
C’est un style qui combine toutes les tendances musicales internationales avec des rythmes cubains les plus traditionnels. Rap, son Montuno, reggae, drum & bass, rumba, mambo, hip hop, funk sont arrangés ensemble avec harmonie. Le résultat est une création originale, un son propre, une identité distincte. Free Hole negro incarne l’énergie pure. Leur nom s’appuie sur un jeu de mot faisant référence à l’énergie produite à la fois par les trous noirs dans l’espace aussi bien qu’aux haricots noirs = frijoles, la nourriture populaire typique de Cuba. Superfinos negros est leur premier album. C’est le résultat de cinq années de travail, passées à jouer dans de nombreux festivals et concerts. C’est l’expression mature de leur recherche musicale.

New Morning
7 & 9 Rue des Petites Ecuries
75010 Paris – métro Château d’eau


Franck Biyong
Samedi 24 janvier 2009

Le prince du groove afro soul made in france se produira au Forum de la Bellevilloise. Frank Biyong nous portera dans son univers funk soul aux racines africaines, une musique qui rime avec respect, liberté, identité. Son album Massak- Haiti Market est le fruit de 10 années de créations musicales

La Bellevilloise
19-21, rue Boyer
75020 Paris -métro gambetta ou menilmontant

Leave a Reply