Rappel: festival les suds à arles

Du 11 au 16 juillet 2011

Chaque année, le festival accueille quelque 60 000 festivaliers et plus de 200 artistes pour une centaine de concerts et de rencontres au coeur de la belle cité arlésienne. Ainsi, pendant une semaine, de 10h à 4h du matin, la musique du monde s’invite à Arles : Théâtre Antique, Cour de l’Archevêché, Espace Van Gogh, Nuits des Forges au Parc des ateliers, places ombragées et quartiers emblématiques… toute la ville vibre au rythme des plus grandes voix et sonorités du monde. En une savante alchimie entre artistes reconnus et talents en découverte, musiques traditionnelles et sonorités plus alternatives, la programmation se dévoile au festivalier en une flânerie musicale qui l’entraîne de concerts en rendez-vous gratuits en journée, de moments plus informels en spectacles exceptionnels au coeur des plus hauts lieux patrimoniaux !
Parallèlement au Festival, des stages de danse, musique, chant & cultures du monde sont organisés.

affichesuds-a-arles2011

La 16e édition du festival s’orientera vers :

> Des artistes d’Orient et d’Occident, du Nord ou du Sud, puisant à la source de leurs cultures d’origine pour mieux s’affranchir de toute frontière, inventant un nouveau langage musical. Avec Beirut, folk-rock américain et musiques balkaniques; SoCalled, hip hop Yiddish ; Ivresses, l’ode à la vie du poète Omar Khayyam chantée en persan, par Alireza Ghorbani et en arabe, par la tunisienne Dorsaf Hamdani ; la version originale de Buena Vista Social Club : AfroCubism ou les retrouvailles jubilatoires entre les meilleurs des scènes malienne et cubaine ; Before Bach ou quand le chant breton d’Erik Marchand dialogue avec les cordes rock de Rodolphe Burger et l’oud électrique de Mehdi Haddab ; Anatoli, un voyage sur les rives brûlantes de la Grèce orientale avec Angélique Ionatos & Katerina Fotinaki

> Une proposition d’artistes rares ou inédits en France : Estrella Morente, Kimmo Pohjonen… et des créations inédites spécialement conçues pour le Festival avec le grand Paco Ibañez, les créations dans les musées ou musique & vidéo aux Forges…; le dialogue des musiques rurales avec Silverio Pessoa & La Talvera ; les performances solo de Mercedes Peon ou encore la révélation Noreum Machi

> Un ancrage méditerranéen renouvelé avec des artistes de Grèce, Portugal, Italie, Espagne, le duo palestinien Ahmad Al Khatib & Youssef Hbeisch, Gari Greu (Marseille), Fouad Didi (Algérie), Gacha Empega & le duo Maquet-Bachevalier (Provence), Asikides & Tal Ben Ari (Grèce-Israël), Trio Théron-Chemirani-Abdallah (Provence-Iran-Egypte)…

> Pour la 3e fois, le Théâtre Antique se redessine comme le lieu du Verbe et de la Parole: après Mahmoud Darwich et Giovanna Marini, Paco Ibañez l’une des figures emblématiques de la chanson espagnole, chante en avant-première les poètes latino-américains.

> Enfin, le voyage autour des deltas de Méditerranée se poursuit: après le Guadalquivir en 2009 et le Pô en 2010, le programme développé pour Marseille Provence 2013, Nomadisme & Deltas, se tourne vers le Danube avec le Taraf de Caransebes, en première


TARIFS DE 8 À 35 EUROS
TOUTES LA PROGRAMMATION SUR http://www.suds-arles.com/

Un très bel aperçu du festival en musique avec 4 artistes en écoute (retrouvez les également sur notre radio web et player alter-nativa

Volver-ESTRELLA MORENTE

You are never alone-SoCALLED

Moto Moindo-STAFF BENDA BILILI

Sombrero-CHICO TRUJILLO

Leave a Reply