le festival imaginaire c’est reparti avec des invitations pour les danses kathak!

Samedi 19 mai à 20h30 • Dimanche 20 mai à 17h00
Maison des Cultures du Monde, 101 bld Raspail, 75006 Paris

GAGNEZ ÉGALEMENT VOS PLACES POUR VIDHA LAL, DANSE KATHAK
Précédée d’un récital de musique hindoustanie

INVITATIONS À GAGNER

::::::::::::::::Toutes les invitations ont été gagnées!:::::::::::::::::

en répondant à contact@alter-nativa.net

festimaginaire

Le KATHAK est l’une des six danses classiques indiennes et la plus réputée de l’Inde du nord.

Son origine remonte à d’anciennes traditions de conteurs/ danseurs qui se produisaient dans les cours des temples du Rajasthan pour narrer les épopées et les mythes, notamment ceux liés à l’adoration de Krishna.
La technique du KATHAK est unique. Elle se distingue par de brillantes variations de rythmes, par les ruptures brusques donnant un sens dramatique à la danse, par le travail des pieds, fort et subtil, contrastant avec la souplesse des bras et du buste.

La danse pure, non narrative, renforcée par le jeu des grelots de chevilles, constitue le cœur du KATHAK.
On trouve également des passages de danse narrative, plus douce, plus coulée, qui paraphrasent à travers des combinaisons de gestes et d’expressions du visage les épisodes de l’histoire de Krishna chantés par les musiciens.

À la fois expressif et virtuose, le KATHAK dégage plus que toute autre danse indienne une énergie et une spontanéité saisissantes. Un art complexe et savant dont l’apparente simplicité, une certaine évidence dans l’expression, vont droit au cœur et aux sens du spectateur.

À vingt neuf ans, VIDHA LAL s’affirme comme la plus grande danseuse de kathak d’aujourd’hui.
Formée au sein de la célèbre école de Jaipur, cette interprète exceptionnelle marie la grâce et la précision rythmique à une spontanéité touchante.
PANDIT MUKESH SHARMA, est un joueur de sarod dont l’excellente réputation dépasse largement les frontières indiennes. Il accompagneraVIDHA LAL pour son récital de kathak, une danse qui, plus que toute autre en Inde, nécessite une complicité absolue entre la danseuse et ses musiciens. En préambule, il donnera un concert de musique hindustani, cette musique de cour du nord de l’Inde pétrie d’influences perses.
Avec VIDHA LAL, danse
PANDIT MUKESH SHARMA, luth sarod
VINOD GANDHARV, chant
GULAM ALI, vièle sarangi
ILMAS HUSAIN, tabla
ARHAD KHAN, tambour pakhawaj

Un aperçu ici



Maison des Cultures du Monde,
101 bld Raspail,
75006 Paris

Leave a Reply